le processus de deuil

12/09/2016

 

 

Elisabeth Kübler-Ross* à mis en évidence un processus émotionnel récurrent chez les personnes confrontés brutalement à un deuil, un choc, un changement important. (perte d’un être cher, séparation, licenciement, déménagement ...)

 

En avoir conscience permet de mieux comprendre se qui se passe à ce moment là, de mieux l’accepter et pouvoir l’accompagner, pour nous mêmes ou pour nos proches.

Il est donc normal de passer par plusieurs étapes, qu’il va falloir traverser, puis dépasser afin de pouvoir aborder la suivante. Elles sont normales, incontournables et salutaires puisqu’elles permettent au processus s’il est réussi de mener au dépassement du traumatisme.

 

Il s’agit donc surtout, d’accepter ces différentes phases et de favoriser l’expression des émotions traversées à chaque étapes. Il est très douloureux d’être, en plus de sa souffrance, nié dans son ressenti et son chagrin et de se sentir incompris par ses proches.

 

Dans les cas difficiles de personnes déjà fragilisées, seules ou, lorsque la phase de dépression est trop invalidante ou trop longue, il sera judicieux de se faire accompagner par un thérapeute pour mener à terme le processus et sortir de la crise.

 

Il y a malheureusement beaucoup trop de personnes qui restent “cassées” et sont dans l’impossibilité de dépasser un traumatisme. Le plus souvent parce l’évènement vient résonner et réveiller une profonde blessure de l’enfance qui ne peut pas être reconnue et dépassée.

 

Ces phases sont de durée et d’intensité très variables en fonction des personnes. Certaines pouvant être très longues donnant l’impression qu’il n’y a pas d’évolution et

 d’autres au contraire si rapides qu’elles peuvent passer inaperçues.

 

 

1 - le choc

 

2 - juste après, le déni, c’est une période souvent assez courte ou la personne est coupée de ses émotions elle ne peut pas y faire face. Elle refuse l’évidence. “ce n’est pas possible”

 

3 - juste après vient la colère, avec des émotions intenses mais ou la réalité commence à être acceptée. “Je ne veux pas “

 

4 - la négociation, Phase où on essaye de marchander, de trouver des solutions , de faire du chantage... “comment faire autrement ?”

 

5 - vient ensuite la période de dépression, de grande tristesse, ou la personne est abattue, désespérée parfois. Elle peut avoir l’impression qu’elle n’en sortira jamais et que la vie a perdue son sens. “je ne peux pas”

 

6 - l’acceptation ou cela commence à aller mieux, on est toujours triste fait fasse à la réalité et on peut recommencer à vivre, à pardonner c’est comme ça, je fais avec”

 

7 - la quête de sens période ou l’on essaye de trouver du sens ou de tirer partie de l’expérience. “je peux commencer à retrouver du sens à ma vie”

 

8- le dépassement ou l’intégration. on a intégré l’expérience et on est prêt à s’ouvrir et à vivre autre chose .”je peux vivre différemment”

 

 

* Elisabeth Kübler-Ross est une psychiatre suisse qui s’est intéressée aux personnes en fin de vie et a écrit de nombreux ouvrages sur le sujet

 

 

Claire Houël

 

Please reload

Récemment postés

March 29, 2020

December 17, 2018

November 22, 2016

Please reload

Archive
Please reload

  • Grey Facebook Icon

 tous droits réservés

dessins d'illustration : Claire Houël

© 2015-2020 Claire Houël

thérapie intégrative

Marseille