PsychothÉrapie : l'analyse jungienne

«Tout ce qui ne vient pas à la conscience... Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même... Ce que nous évitons de reconnaître en nous-mêmes, nous le rencontrons plus tard sous la forme du destin.»

 

Carl Gustav Jung

 

Mon analyse du travail thérapeutique est inspiré par la grille de lecture de C.G. Jung*.

 

Ce dernier considérait que l'essence de l'énergie vitale des êtres humains trouvait sa source dans une dimension plus élevée, "spirituelle", contrairement à l'idée Freudienne selon laquelle le centre de cette énergie serait uniquement la sexualité (libido).

Il a également établi, l'existence d'un inconscient collectif auquel nous serions tous reliés et dans lequel serait inscrite l'histoire de l'humanité.

Nous lui devons notamment, le terme "d'archétypes", grandes représentations symboliques communes à tous les êtres humains que l'on retrouve dans les rêves, les contes et les mythes.

Ses écrits ont été fortement inspirés par l'orient, le taoisme, le bouddhisme...

Ses recherches l'ont conduit à élaborer le principe d'individuation.

C'est à dire qu'en cherchant à élargir le champ de notre conscience, par le travail de reconnaissance et de conscientisation de nos mécanismes inconscients, de nos zones d'ombres et des différents complexes qui nous habitent à notre insu, nous nous différencions du monde extérieur et nous approchons de notre vrai nous même : notre "SOI".

 

Ce processus doit nous amener vers la liberté et l'expression de notre plein potentiel.

*Carl Gustav Jung est un Psychiatre Suisse (1875-1961) tout d'abord disciple et ami de Freud avant de s'en séparer pour suivre et créer sa voie tout à fait originale.

  • Grey Facebook Icon

 tous droits réservés

dessins d'illustration : Claire Houël

© 2015-2020 Claire Houël

thérapie intégrative

Marseille