La beauté nous fait du bien !


Si elle n’est pas toujours mise en avant dans notre société judéo-chrétienne, qui la relègue parfois au second plan, comme une valeur superficielle, la beauté a pourtant une importance et un rôle capital, au centre de nos vies.

La beauté est une valeur féminine.

Ce que ne veut bien sûr pas dire qu’elle est réservée aux femmes, mais qu’elle active notre cerveau droit : Elle ne s’explique pas, n’implique pas d’action... elle se ressent, s’accueille, nous nourrit.

En étant attentif à se qui se passe en nous devant un paysage majestueux, en écoutant une musique que l’on aime, devant une personne, une oeuvre d’art, ou simplement un objet qui nous plaît, nous réalisons que nous nous sentons quelque part, touchés et nourris. Nous ressentons du bien être.

Ce qui est ainsi touché est notre coeur, l’émotion esthétique ouvre le coeur. Lorsque que le coeur est ouvert, on ressent du bien être, de la joie ... en réalité c’est une manifestation et une forme de l’Amour !

Naturellement, nous ressentons tout cela à divers degrés... en fonction justement, de l’ouverture de notre coeur et de notre faculté à nous laisser toucher et à ressentir. Cependant, l’émotion esthétique contient un message auquel nous sommes tous sensibles et qui comporte une dimension de transcendance et de sacré, comme il elle nous reliait à la manifestation d’une vérité invisible qui nous dépasse.

La Beauté est subjective ?... et alors !

La beauté peut prendre une forme différente pour chacun, peu importe ! Certaines choses touchent tout le monde ou presque : la nature, le ciel, les enfants... elles font partie de notre référentiel collectif et universel. Mais, en fonction de notre culture, de notre histoire, ce que nous allons trouver beau sera forcément différent de notre voisin, car emprunt de nos préférences et de nos références qui prennent leur source dans notre enfance. Nous nous sentons touchés par des choses différentes, et c’est tant mieux, notre diversité fait notre richesse. La beauté n’est universelle que dans l’expérience de l’émotion qu’elle provoque et de ce qu’elle réveille en nous.

La beauté est une source infinie et bien être.

La beauté nous offre du bonheur gratuit, omniprésent et inépuisable. Elle est accessible à tous en permanence, pour peu que nous sachions lui prêter attention. L’émotion qu’elle provoque nous nourrit profondément et nous apporte du bien être . Elle “enchante” notre une perception du monde . Elle ne s’explique pas, elle se ressent, se vit, se partage, car personne ne veut garder du“ beau” pour lui. Au contraire, avons du plaisir à le partager, et ce partage ne nous appauvrit pas, il nous comble plus encore. En cela, la beauté est aussi une valeur de reliance et de un langage universel.

La beauté sauvera le monde ?

On sait rarement que la célèbre phrase de Dostoïevski, dans le contexte de son roman “L’Idiot”, ouvrage duquel elle est tirée, est prononcée à la forme interrogative. Mais, si l’on a coutume de la citer comme une affirmation, c’est sans doute parce quelle résonne “juste” de façon plus ou moins consciente pour beaucoup d’entre nous.

Par son universalité, la beauté nous relie et, allant toucher notre coeur, par bien des voies différentes, elle nous ouvre à l’amour et au sacré.

Il ne tient qu’à nous de profiter de son pouvoir et de sa magie et de lui donner la place qu’elle mérite au centre de nos vies.

Claire Houël - http://www.clairehouel-therapie.com/

Photo : Bicocacolors

Si cet article vous a plu, partagez-le en intégralité et en citant vos sources. Merci

Récemment postés
Archive
  • Grey Facebook Icon

 tous droits réservés

dessins d'illustration : Claire Houël

© 2015-2020 Claire Houël

thérapie intégrative

Marseille